Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La route d'Olivier D. - Page 5

  • Le nord vu du ciel

    Le monde. Au quotidien, celui-ci n'est finalement qu'un espace entre les destinations que sont la maison, le travail, le collège, et la banque. Mais je pense qu'il est bon de temps à autre de redécouvrir sa magnificence. Ce que j'ai fait avant-hier, lors d'un vol en hélico à Valenciennes. Comme John Keating, j'ai pris de la hauteur pour découvrir notre univers sous un angle neuf. A 600 mètres d'altitude, j'ai pu contempler des paysages sublimes. Mais le vol a en fin de compte été bien plus qu'une succession d'images de cartes postales. Tout son intérêt était dans le fait de prendre conscience combien le monde des hommes est microscopiques. Au quotidien, on pense que nos cités représente tout, et qu'on est soi-même très important. Néanmoins, il suffit de voir le monde d'en haut pour prendre beaucoup de recul. Un vol à bord d'un hélico est vraiment surprenant. L'engin ne prend pas son élan : l'envol est de fait à peu près indétectable. Ceci dit, une fois en vol, les sensations sont plus soutenues qu'à bord d'un avion : l'engin penche en avant pour avancer, l'on ressent dans son corps chaque inclinaison de l'engin. Mais rien de gênant ni de vraiment effrayant : c'est juste étrange. A quelques centaines de mètres d'altitude, la ville se réduit à une simple tache de lèpre sur le tissu de la terre. J'ai pris conscience que tout ce qui nous entoure au quotidien n'est en fait que de simples grains de poussière dans l'immensité du monde. Et que nous ne sommes nous aussi que des grains de poussière, vivant l'espace d'un court instant par rapport à l'univers. C'est une chose que nous savons déjà, au fond, mais le fait de le savoir et le fait de le ressentir n'est pas vraiment la même chose. On sait aujourd'hui que l'homme est loin d'être le centre de l'univers. Mais dans la vie de tous les jours, nous avons toujours le sentiment d'être au centre de tout. C'est une étrange expérience que de se décentrer de soi et de prendre conscience de de cette vérité. Si vous prévoyez de réaliser un baptême de l'air en hélico, essayez de ressentir à quel point le monde est grand, et à quel point nous sommes petits ! Pour plus d'informations, allez sur le site de ce de baptême de l'air en hélicoptère à Valenciennes et trouvez toutes les infos.

  • La Chine bientôt dotée d’un «drone invisible»

    La Chine met au point un nouveau projet audacieux pour s’équiper à l’avenir d’un drone de surveillance furtif et d’un appareil de recherche opérant dans l’espace proche de la Terre. La Chine met au point deux nouveaux drones ultra-performants: l'un d'entre eux sera doté d'une soi-disant technologie de furtivité radar, alors que l'autre sera adapté à tous genres de vols dans l'espace proche de la Terre, écrit le journal China Daily. D'après le quotidien, c'est l'entreprise CASIC, le plus grand fabricant de missile chinois, qui s'est chargée du projet: « Notre société a donné la priorité à l'élaboration d'un drone furtif doté d'une capacité de vol prolongée, ainsi qu'à un appareil destiné aux vols de routine dans l'espace proche de la Terre », a précisé le PDG adjoint de l'entreprise. Il a également souligné que le projet faisait une partie intégrale de la stratégie commerciale de la société, « visant à s'ériger en concepteur de ce type de drones à l'échelle mondiale ». Concernant les délais d'exécution du projet et d'autres détails cruciaux de sa réalisation, l'entreprise s'abstient pour le moment de tout commentaire.

  • Changements du monde

    Récemment, j'ai assisté à un séminaire à Perpignan qui traitait du changement climatique. Et je peux vous dire que les prédictions qui ont été faites lors des débats se sont révélées particulièrement anxiogènes ! Au dire des analystes, le système international sera en effet mis en grande difficulté du fait de l'augmentation des problèmes énergétiques. D'ici quelques années, l'adoption de sources d’énergie nouvelles va de fait devenir une question capitale pour la plupart des pays. Le simple ajout de plus d’un milliard d’habitants sur notre planète dans les années à venir suffira à lui seul à poser problème quant aux ressources naturelles. Beaucoup de gens entreront qui plus est dans les classes moyennes et chercheront donc à profiter du mode de vie occidental, extrêmement gourmand en ressources. A cela s'ajoute le fait que l'influence exercée à l'heure actuelle par des entreprises d’État sur le marché énergétique mondial diminue considérablement la probabilité de voir les forces du marché rectifier seules les égarements de l’offre et la demande. La pression s'élèvera également pour l'ensemble des matières premières. Elle sera exacerbée par le bouleversement climatique, dont les effets, évidemment, s’aggraveront. L'adoption de restrictions de consommation de pétrole pourrait en outre sérieusement déranger le développement économique de certains pays, comme en Chine où l’industrie n’a pas encore atteint un plein rendement énergétique. Côté climat, la fonte des glaciers renforcera les effets de pénurie d’eau. L'énergie et le climat contribueront en outre à aggraver de nombreux autres problèmes (comme les problèmes de santé et les pertes agricoles). Le plus grand danger risque toutefois de provenir de la conjonction de plusieurs types de tensions simultanées : cette convergence serait à l'origine de telles catastrophes qu'aucun organisme de sécurité ne saurait y faire face convenablement. J'ai beaucoup apprécié ce séminaire à Perpignan, qui, en dépit d'interventions particulièrement alarmistes, était très intéressant à suivre. L'organisation aussi m'a à vrai dire assez impressionné. Je vous invite à aller sur le site de l'agence qui s'est occupée de le monter, si vous cherchez à monter un événement.